lundi 29 novembre 2010

Marelles (3) : vers la vraie règle...


Aujourd'hui, nous avons rajouté le lancer : j'ai remplacé le caillou par un petit sac lesté. Les enfants aiment ce jeu et se concentrent beaucoup, mais cela reste encore une activité difficile et fatigante, à limiter dans le temps...

Calendrier de l'avent (2)

Nous avons fini la fabrication de nos boules, assez fidèle au modèle original.
Chaque fabricant a choisi :
- le bonbon parmi trois gammes possibles.
- un papier à offrandes, trois choix possibles parmi ceux acheté dans une épicerie asiatique, dont celui-là :
Il a ensuite collé une gommette nombre entre 1 et 17, glissé le papier dans la boule, fermé la boule, déchiré le papier autour.
Cela donne recto-verso : 

Certains nombres ont été fait par deux enfants différents, puisqu'il n'y a que 17 jours pour 26 élèves.
Nous allons les accrocher avec un petit crochet métal spécial boule trouvé à C2euros, au petit sapin de tissu-calendrier de l'avent que nous avions utilisé l'année dernière.
J'ai caché les poches avec des pinces à linges numérotées qui serviront d'étiquette-repère chaque jour pour trouver la bonne boule.
Nous allons accrocher les boules. Chaque jour de décembre, un enfant (ou deux) désigné cherchera la bonne boule  avec le bonbon surprise et pourra l'emporter chez lui. Photo du calendrier terminé jeudi !

vendredi 26 novembre 2010

Marelles (2) : que c'est dur de sauter !

Les enfants ont ensuite cherché les différents moyens de sauter : cloche pied, pieds joints, à l'envers... Ils ont expérimenté en créant leur propre marelle.
Aujourd'hui, je leur ai montré une marelle traditionnelle, et comment s'entraîner à sauter selon un code convenu. Dur, dur de sauter à cloche-pied !

marelles2
envoyé par dvorahzehev. - La vie de famille à travers le monde en vidéo.

Les enfants ont ensuite cherché les différents moyens de sauter : cloche pied, pieds joints, à l'envers... Ils ont expérimenté en créant leur propre marelle. Aujourd'hui, je leur ai montré une marelle traditionnelle, et comment s'entraîner à sauter selon un code convenu. Dur, dur de sauter à cloche-pied !

mardi 23 novembre 2010

Activités graphiques, bibliographie (1) : Graphic'arts (1)

J'ai enfin reçu le livre Graphic'arts pour compléter ma collection dont j'ai parlé ici.


Il est superbe !
Dès l'avant propos, je savoure :
"(L'enfant) se comporte comme un explorateur et un créateur de formes. L'école doit lui offrir les conditions pour développer ses capacités... Par le graphisme, l'enfant joue avec des formes pour créer des variations de tracés sur des surfaces. Le caractère fonctionnel, ludique, esthétique ou communicatif de la production à réaliser devrait être le moteur de cette activité. "

lundi 22 novembre 2010

Projet de classe : travail autour du portrait (5)

Voilà notre dernier petit délire autour de Dubuffet !

C'est-y pas beau !

A part ça, je me sens bien seule sur ce blog. Beaucoup de passage mais aucun commentaire !
:-(

vendredi 19 novembre 2010

Projet de classe : travail autour du portrait (4)


Dans le cadre de mon projet portrait, j'ai eu envie de travailler sur Dubuffet en reprenant ce qu'avait fait Nanoug.
C'était très amusant de voir qu'un portrait peut être à la fois très fantaisiste et très ressemblant. J'ai proposé aux enfants le coloriage à partir de la base noir et blanc de l'autoportrait de Dubuffet. J'ai été très contente des résultats obtenus, les enfants se sont bien appliqués et cela renouvelait l'activité rayures en graphisme. J'ai proposé aux enfants d'être fidèles à l'original qui se trouvait sur l'écran de l'ordinateur, donc ils devaient faire des allers-retours pour bien vérifier leur zone à colorier; pour ceux en difficulté, j'ai donné un modèle imprimé sur l'imprimante couleur.

J'ai ensuite proposé aux enfants les tableaux du Surintendant et le dessin à Paul Valet. Mais je n'ai fourni que la photocopie, pas l'original. A eux d'inventer un tableau, en choisissant de garder bleu et rouge ou de décliner deux autres couleurs au choix. Les enfants savaient qu'ils créeraient quelque chose d'original, sans fidélité au tableau.
Mais, déviation du coloriage scolaire qui a horreur du vide, très peu d'enfants se sont résolus à laisser des zones blanches. De même, peu ont respecté les hachures, pourtant visibles. 

Pour le dessin à Paul Valet, il y avait une petite blague de ma part : l'original de ce dessin est en fait noir et blanc, un dessin aux simples contours. M., quand elle l'a vu,  a bien compris l'esprit de l'auteur : "ça lui plaisait comme ça, il n'avait pas envie de mettre de la couleur". Elle, elle avait choisi vert et jaune, et avait bien respecté les hachures.
R. a bien aimé le bleu et rouge, il les a utilisés spontanément lors de la séance de  peinture libre :
Notre petit coin Dubuffet est très complet à présent :

jeudi 18 novembre 2010

le jour des mots d'enfants

Aujourd'hui, de jolis mots d'enfants :

1. Ce matin, je voulais qu'il trouve le numéro du jour. Comme tous les jours, j'ai insisté sur celui d'hier et commencé le début d'aujourd'hui :
"-Dix-sept, di....
-... manche, maîtresse !

2. A la récréation, A. le plus grand, vient se plaindre pour B. en le tenant par la main : " C. a fait mal à B. !"
Alors mon ATSEM demande :
- "et B.,  il n'a pas de langue ?
 A. répond : "- mais oui, B. a une langue !"
Alors B, toujours silencieux, ouvre grand la bouche et nous montre sa langue pour bien prouver qu'il en a une !

mercredi 17 novembre 2010

Calendrier de l'avent (1)

J'ai cherché pour l'école un nouveau calendrier de l'avent et je n'ai rien trouvé qui me plaise. Le calendrier de Choupi faisait trop bébé et les autres qui proposaient des livres étaient hermétiquement clos, ne laissant pas juger de la valeur des textes. Aussi, cet après-midi, j'ai acheté les boules

 pour faire
ça avec Léon pas sur les murs
j'ai trouvé l'idée vraiment superbe !

Au lieu d'aller jusqu'à Noël, je vais prévoir 17 numéros boules qui correspondent au compte jusqu'aux vacances. Mais comme j'ai 26 élèves, je vais prévoir certains numéros en double pour que chacun puisse préparer sa boule, la décrocher le bon jour et l'emporter à la maison...

mardi 16 novembre 2010

Café philo en maternelle ?

Sandrine avait parlé des cafés philo ici. Cette semaine, j'ai appris qu'à Nice le film "ce n'est qu'un début" qui filme une expérience passe au Rialto jeudi soir avec débat. J'ai bien envie d'y aller voir.

dimanche 14 novembre 2010

Construction de la bande numérique : de 1 à 30 (2)

Vendredi, nous avons fini de construire notre bande numérique, de 20 à 29, comme ici. Tout s'est déroulé de façon similaire, hors le 22. Les enfants ne l'aimaient pas. A deux reprises, ils l'ont exclu de le la bande lors du tri de tickets. Ce redoublement du 2 ne leur plaisait pas, ils ne le comprenaient pas. Il a fallu insister :
-le 2 devant, c'est le signe de la famille du vingt.
- et en comptant dans l'ordre 20, 21, 22, il est bien à sa place.
Mais je ne crois pas que l'affaire soit gagnée, il faudra sans doute y revenir.
Je n'avais pas rencontré ce problème avec 11.
Nous avons juste prolongé avec 30 et 31, puisqu'il il n'y a pas de 32 juillet ou de 32 Octobre...

samedi 13 novembre 2010

Marelles 1 : découverte

Nous avons commencé un travail sur les marelles.
Pingu y trace, puis joue avec Pingo, à la marelle.
Nous l'avons simplement regardé sans trop expliquer.
J'ai suggéré de construire des marelles et d'y jouer dans la salle de jeu. Aussitôt, Alice a proposé d'utiliser des cerceaux "puisqu'on ne peut pas écrire par terre".
Dans la salle de jeu, j'ai regroupé les enfants par équipes (de 4 ou 5) et donné un cerceau moyen à chacun pour que l'équipe construise une marelle, puis y joue librement.






mardi 9 novembre 2010

Projet de classe : travail autour du portrait (3)

Notre exposition a beaucoup de succès :
Je craque pour le dernier portrait en date :
Je ne savais pas qu'il y avait des stars dans notre classe !
;-)

Nous avons lu le récit sur un collègue :

dimanche 7 novembre 2010

Projet de classe (2) : travail autour du portrait


Notre travail a commencé !
D'abord affichage du tableau mystère :
Mais que font donc ces deux personnes ?
l'Atelier du Peintre de Vermeer de Delft
Le tableau a été affiché au...tableau, ma question lancée.
Fin du premier jour : il peint. 
et moi : "Mais quoi ?"
Deuxième jour : la couleur sur la toile a donné une piste à quelqu'un, et l'on a creusé tous ensemble pour finalement trouver.
et moi : "Faisons pareil !"
J'ai alors montré rapidement une collection de reproductions de portraits de tableaux du Moyen Age à l'époque moderne, en expliquant aussi le rôle de la peinture avant qu'existe la photographie. 
Et puis on a joué à "je te tiens, tu me tiens... au bout du pinceau ! ou de la craie en gel (les plus adaptées aux 4 ans sont les Lyra)...


Le modèle a parfois fait rajouter des choses au peintre mais pas souvent. Nous avons tout regardé ensuite, mais seul le "portraituré" avait le droit de faire des commentaires; il en a fait peu, assez content, et s'il a mentionné quelque chose, c'était toujours un détail : "le pantalon est trop court", ou bien "il a oublié les oreilles (alors que le corps n'a même pas de bras !). Ou encore "il m'a fait une robe !" ; la petite fille était en pantalon : déjà le poids des stéréotypes : une fille, c'est en robe !
J'ai affiché l'ensemble dans le couloir qui mène à ma classe, les enfants et leurs parents découvriront lundi en arrivant !