mercredi 22 février 2017

Un moment précieux : interview d'Anne Herbauts

Anne Herbauts, ça a été une véritable découverte avec  Que fait la lune la nuit ? que quelqu'un (à ma grande honte je ne sais plus qui)  a offert  à ma fille. J'ai beaucoup travaillé avec mes élèves avec, on en voit des exemples ici. J'aime beaucoup aussi Lundi. Je vais me replonger dans celui dont parle le film afin de voir s'il est adaptable à la PS. Vive Youtube !

dimanche 12 février 2017

Des enfants différents

J'ai revu ce petit film et cela m'a rappelé que je l'ai utilisé en classe, avec mes PS, l'année dernière. Il est bien utile, dans certains cas, et très joli de toute façon ...

samedi 28 janvier 2017

Visite de l'exposition "La vie ne sera plus jamais la même" (1)

Au Musée d'Arts Asiatiques de Nice en ce moment, une exposition superbe et pleine de pistes pédagogiques : "la vie ne sera plus jamais la même" de l'artiste indienne Jayashree Chakravarty
Comme l'année dernière pour celle de Kinji Isobe, le papier en est l'élément central.
Avec les enfants, je n'ai fait aucune préparation à la visite.
Simplement, en attendant le bus, nous avons récapitulé ce que nous avions vu au Musée Matisse pour devener ce que nous allions peut-être voir dans le nouveau musée :
- des photos de M. Matisse. Là, j'ai précisé que ce n'était pas des œuvres de Monsieur Matisse que nous verrions, mais de quelqu'un d'autre.
- des tableaux. Sur les tableaux de Monsieur Matisse, il y avait des fleurs peintes et découpées.

Et alors ?

Le musée d'Arts Asiatiques est une bien jolie maison au toit pointu.



Nous avons bien découvert des plantes (mais pas des fleurs) : elles sont collées, pas peintes, comme dans notre sapin de Noël. Sur de grands rouleaux de papier.


Nous avons vu des photos de l'artiste ! C'est une femme qui colle des choses sur son papier qui est par terre.


Nous avons découvert aussi des coccinelles et des papillons dessinés


.

De quoi nous mettre directement au travail en rentrant de l'exposition :
sur un morceau de rouleau peint par les enfants à l'atelier peinture, nous avons tamponné coccinelles et papillons de notre collection de tampons.



lundi 23 janvier 2017

Roule Galette : un petit air d'art contemporain

Cette année, nous avons réalisé de grandes planches pour illustrer Roule-Galette par équipe.
Première étape : tampons et peinture tempéra blanche métallisée :

Deuxième étape : rouleaux fantaisie en mousse et peinture laquée :
On s'entraine à rouler sans trop appuyer :

Puis les enfants passent le rouleau sur la feuille d'empreintes. Consigne : traverser toute la feuille d'un bout à l'autre.
Il ne manque plus qu'à coller un dessous de verre en carton au rouleau grillagé avec de la peinture pailletée grise. Tous les éléments sont terminés.









lundi 9 janvier 2017

Bonne Année 2017

Tous mes vœux à mes lecteurs, nombreux mais invisibles !

Voilà comment mes élèves l'ont fêtée à leurs parents.
Carte originale trouvée sur Pinterest


Pour remplacer le flocon, nous avons récupéré le négatif de l'emporte-pièce qui a servi à Noël !


Les étapes :
- Choix de la couleur du papier, une feuille de 120g
- Pliage en deux
- Collage du poème Bonne Année de Rosemonde Gérard, séléctionné cette année, à l'intérieur de la carte
- Collage de la fleur-en-négatif sur la demi-feuille, en appuyant de façon à ne pas abîmer les pointes, dans la partie supérieure de la demi-feuille.
- Collage d'un rond "dessous de verre" dans le coin inférieur droit
- Collage d'un ruban en papier en guise d'écharpe, puis on replie les "bouts" à l'intérieur de la carte : passage délicat accompagné de l'adulte. Nous avons fait le séchage à la pince à linge car le ruban avait du mal à coller.
- Collage de la gommette triangle orange
- Collage des yeux mobiles

- Empreinte des chiffres de 2017. Selon les niveaux, les enfants recopient 2017, ou prennent les tampons un par un quand j'énonce le nom du chiffre.

Terminé !

mercredi 21 décembre 2016

Arbres d'automne et d'hiver (3) : joyeux Noël

Chaque année, j'aime bien produire un arbre géant. Cette année, à force de courir contre le temps, je n'ai pas pu utiliser toutes les feuilles mortes que j'avais ramassées à cet effet ! Qu'à cela ne tienne : produisant un sapin de Noël un peu spécial !

Sur un morceau de feuille géante Fabriano, je dessine une réserve au scotch industriel en forme de triangle.
On peint l'extérieur au tampon mousse : créagel bleue pour le ciel, tampera blanche et un fond de pailletée verte pour la terre.
Puis on colle au centre toutes les feuilles mortes séchées que l'on peut. Finition avec quelques tampons de pailletée marron.
Avant de décoller le scotch, il faut impérativement donner un coup de cutter le long du scotch afin de ne pas réduire en miette les feuilles qui sont à cheval.


Puis on décolle et c'est magique

vendredi 16 décembre 2016

Bricolage de Noël : petite fleur de Noël

Je voulais utiliser les petites boules de polystyrène dans mon placard à l'occasion de Noël.
Au départ, les enfants ont déchiré du papier de soie trouvé en épicerie chinoise en tous petits morceaux, puis l'ont collé sur une boule recouverte de Créacolle.

Je ne trouvais pas le résultat suffisamment joli, surtout pour une suspension.
Aussi, j'ai décidé de transformer la suspension en un sujet à poser, une sorte de fleur-flocon.
Retour à mes chéris, le papier à offrande des épiceries asiatiques et à la machine à emporte-pièces avec mon nouvel emporte-pièces, justement, la fleur : chaque enfant va découper SA fleur, qui ressemble beaucoup à la fleur vue au Musée Matisse, ça ça tombe bien !

Ensuite, on plastifie avec une feuille light, ce qui assouplit les pétales en leur donnant quand même de la tenue.


On plie les pétales à la base et on pique une épingle à billet à travers la base, une feuille de mousse à la couleur assortie à la boule que l'on a saupoudrée avec des paillettes, la fleur et la boule. Le tour est joué !